Les amis de l'orgue
de Toulon et du Var

Les concerts
Archives
Documentation
Liens utiles
Études
Orgues varois
L'association
Présentation
Assemblée générale
Newsletter
Adhésion
Contacts

Fiche orgue

Église Saint Pancrace, Aups

Orgue Agati, 1830

Nombre de jeux13
Nombre de claviers1
Pédalieroui
Esthétiqueromantique italien
Étatbon

Notice

Historique

Acquitté sans doute par la fabrique, l'orgue Agati, célèbre facteur de Pistoia en Toscane, semble livré en 1830, comme en fait foi son numéro d'opus : 199. Rare introduction d'orgues étrangers au style caractérisé, importés sur le territoire français, sous l'influence du pays tout proche, l'orgue Josue et Nicomede Agati recèle toute la richesse et l'originalité de ce genre d'instrument dans un écrin délicat et de petite taille qui surprendra le visiteur qui voudra bien se prêter au jeu d'entendre avant de voir. Théâtral à sa façon, (un rideau rouge vif protège la façade lors de la non-utilisation de l'orgue), nanti de décorations sculptées (armoiries, motifs de tissus et de végétaux, décorations stylisées) et récemment doré à la feuille d'or, peint de couleurs vives (faux-marbre retrouvé, teintes originales joyeuses), l'orgue italien a un univers bien à lui.

Les modes passent vite et le manque d'entretien le rendra muet autour du dernier conflit mondial. Sa partie intérieure instrumentale est sauvée de la décharge de justesse par le docteur Rochas de Brignoles, le seul éminent esthète de l'orgue alors capable de pressentir l'intérêt d'un tel matériau. Il redonne vie aux tuyaux dans son instrument particulier, laissant vide le buffet protégé par des toiles pour masquer l'abandon. Le mouvement initié par le Père Jacques Gautier conduira à souhaiter le retour d'un orgue à tuyaux mais c'est vers les restes désavoués de celui de la cathédrale de Fréjus qu'on se tourne. Le temps de monter un difficile dossier administratif et financier achèvera la décrépitude des éléments stockés en vrac dans une chapelle de la collégiale, où ils achèveront de s'affaisser et de s'altérer.

C'est alors que se pose en 1995 la question de rechercher ce qu'est devenue la partie instrumentale négligée dans les années 50. Les éléments ayant été légitimement remployés, intégrés et harmonisés dans un tout différent, il est décidé de repartir sur une reconstitution très proche de l'original, à partir des éléments documentaires ou matériels encore existants (faux-sommier, sommier, tuyauterie, soufflerie, buffet). On complétera simplement la première octave courte (dénuée initialement des 4 premières notes dièses) et l'on restituera un instrument nouveau taillé en partie dans le stock fréjussien, mais en collant du plus près possible à la source historique italienne, dont l'Italie regorge encore d'exemples à foison.

C'est la Manufacture Provençale d'Orgues de Carcès, dirigée par Yves Cabourdin, sous la maîtrise d'œuvre d'Eric Brottier, qui procède aux travaux. L'instrument reconstitué sonne solennellement pour l'inauguration et la bénédiction le 3 mai 1998 sous les doigts de Michel Colin. Le fameux « sourire » des orgues Agati (suivant le dessin des lignes de bouche de la façade) enchante à nouveau le visiteur, le mélomane et le fervent paroissien. Sa fidèle titulaire, Anne-Marie Ramerino, s'emploie à le faire vivre chaque dimanche. L'association des Amis de l'orgue d'Aups, créée en 1992, qui organise chaque été des concerts très suivis dans ce merveilleux édifice à l'acoustique si claire, travaille avec celle de Toulon comme partenaire de l'opération 2007. Composition

Clavier (56 notes) Pédale (12 notes)
Principale bassi 8' (1 octave)
Principale 8' soprani
Ottava 4'
Decima quinta 2'
Decima nona 11/3'
Vigesima seconda 1'
Vigesima sesta 2/3'
Flauto on ottava 4'
Cornetto III (dessus ut 3)
Voce Umana 8' (desus ut 3)
Fagotto bassi 8' (2 octaves)
Tromba soprani 8' (dessus ut 3)
En tirasse fixe avec contrabassi(flûte 8') toujours en fonction.

Notice rédigée par Michel Colin.

Dernière mise à jour le 23/11/2008.